La dictature de la rupture

Ma très chère amie, te voilà de nouveau seule,

Il t’a laissée encore une fois.

Il est grand temps de poser sur cette histoire un linceul,

Et de retrouver notre complicité d’autrefois. 

Il ne vaut pas la peine de verser autant de larmes:

Déjà tu souriais moins jusqu’au jour où tu n’as plus souri.

Fais de ta solitude une opportunité et de ton charme une arme,

Pour lui montrer qu’à lui tu n’es plus assouvie.

Comme tu étais malheureuse en couple !

Il est l’heure de fermer la boucle,

De le jeter de ta vie de femme,

D’avancer et de laisser derrière toi cet infâme !

Il n’a pas su te rendre heureuse comme tu le mérites, 

Depuis son commencement, cet amour était chimérique.

De te tromper, il n’a pas su résister;

Sors enfin de ta cécité et montre-lui que toi seule de ta vie tu dois présider. 

Tu possèdes tous les atouts pour être heureuse, 

De trouver le bonheur ailleurs et de retomber amoureuse

Tu le peux et tu te le dois,

Et ce jour-là tu le regarderas d’un air narquois.

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...