Toi et moi

« Ton corps est mon île sur laquelle je me sens femme de Crusoé

Ton torse, une forêt de tendresse où j’aime me reposer

Ton parfum, les effluves qui envahissent mes sens éveillés

Tes bras, est la terre dans laquelle je m’incruste, où je suis lovée

Tes cuisses, l’endroit que j’apprécie chevaucher

Ton regard, mon océan où je viens souvent voguer

Ta bouche, fruit sucré où je me délecte de nectars sucrés

Tes mains, mon monde de douceur dont je ne peux me passer

Ta peau, un doux tapis que j’adore caresser

Ton sexe, oiseau de légende qui au ciel me fait monter

Et ton cœur… Lieu volcanique et empli de pulsations qui me sont destinées

Je l’ai convoité, je l’ai conquis, je l’ai pris et espère le conserver

Dorénavant, il est fondu avec le mien, rien ne pourra les séparer

Nos prénoms sont gravés dans nos poitrines, entrelacées

Les veines, les artères, tout s’est amalgamé : nos sangs sont mêlés

Tu es mon promis, celui qui m’a réappris à croire et à aimer

Maintenant que je t’ai trouvé, je ne veux plus te quitter

Nous sommes un couple qui à l’avenir ne fera qu’évoluer.

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...