Ma passion amoureuse

J’aime quand ma main par ta main est pressée

Lorsque ton pied m’approche en frémissant

A demi-révélant ta pensée,

Ton œil sur moi s’arrête en se baissant,

Bien plus hardi, plein d’une audace heureuse.

Le mien admire, contemple tes appas,

Il les dévore… et ma bouche amoureuse

Baise en espoir tout ce qu’il ne voit pas.

Viens dans mes bras, jeune homme que j’aime

Qu’aucun attrait n’échappe à mes transports !

Viens, qu’inspirée par Vénus elle-même,

De mes baisers je rougisse ton corps !

Laisser un commentaire

Lesmauxdeferny65 |
Scribeditions |
Francais34 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les chroniques de Florian Mazé
| Poemanonyme
| Poussieredecouleurs