HANTISE

Un flingue posé sur sa caboche,

Le bide en vrac.

La trouille au ventre, la tête dans le sac.

Va-t-elle s’en tirer, ou bien va-t-il la griller ?

Petit frère, c’est la hantise

Même si tu désires qu’elle pige, que superman, est le prestige

Va-t-elle condamner sa vie, pour te protéger ?

L’épouvante, vomit de tout son corps si léger.

Enchaînée, sa peau écorchée par les barbelés.

Elle résiste, courageuse, rebelle, et à la fois si belle.

C’est fichu, jamais elle ne bouffera au Mac Do,

Ni ira s’enivrer, jusqu’au petit matin au bistro.

Tu te trouves à quelques pas d’elle

Mais elle ignore la trame de ce bordel.

Elle chiale, comme une gosse effrayée

Va-t-elle survivre ? Ou va-t-elle canner ?

Va-t-elle souffrir ? comme une damnée

Juste quelques instants avant toi, terrorisé.

Qui sera là, pour lui couper les jarrets ?

Pas elle, petit frère !

Dommage, elle se serra déjà fait la malle en enfer.

Un pétard sur sa tronche, ce salaud va la butter.

Quand d’un bond, venu de nulle part

Elle se retrouve dans son plumard.

Ouf!! Juste un cauchemar !

Son frérot dort paisiblement

Dans son lit douillet calmement

Alors pensive, combien elle aurait donné pour n’être qu’un instant son héroïne.

Pour prendre sa défense, sa comparse, sa protectrice, son Irin !!

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...