Je ne suis rien sans toi

Il suffit d’une voix

Chaude comme le soleil

De quelques mots d’azur

Qui bercent votre oreille

Et vous vous enroulez

Dans l’écume du soir

Oublieuses du temps

Fragile des miroirs…

Il suffit de ta voix

Chaude comme Phébus

De quelques mots d’amour

Qui bercent notre sommeil

Et nous enveloppe

Dans les bas-fonds du crépuscule

Ingrat du temps

Éphémère de la psyché.

Il me suffit de ta voix

Charnelle comme une amante

De quelques mots d’amour venant de toi

Pour bercer notre léthargie

Et pour nous envelopper

Dans les résidus du soir

Dévoué au temps

Altérable des miroirs.

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...