La rupture

Même  écrit avec passion

La rupture est toujours

Un moment douloureux

Pour celui qui la subit.

Puisque je t’ai perdu,

Ce soir, j’ai le coeur déchiré

Sur mon visage,plus de sourire

Il s’est éteint dans un délire

Il ne reste que des visions chagrinées

Quelle raison pour expliquer la fin d’un Amour passionnée?

Est-ce la fatigue accumulée ?

Pourrais-tu m’éclairer ?

Le « destin »/une forte volonté de ta part t’a placé sur mon chemin

Tu étais le rayon de soleil éclairant ma vie

Et voilà qu’à présent tu m’oublies

Mon amour pour toi n’a pas changé

Je t’aime et ne peux t’oublier

Je rêve de nos moments d’intense affinité

Où tu me disais m’aimer pour l’éternité

Mais ceci n’arrivera plus

Puisqu’aujourd’hui je t’ai perdu

Je t’écris pour la dernière fois

Afin de retrouver un jour l’espoir.

 

 

2 Réponses à “La rupture”

  1. JM dit :

    Désolé pour les commentaires sur des articles anciens mais je découvre seulement votre blog.
    Jolis vers…parfaitement dans la lignée de vos écrits fascinants. L’âme littéraire et romantique est évidente !
    Il y a un an, je m’étais essayé à la composition d’un sonnet en alexandrin dans un contexte similaire…J’hésite toutefois à le poster ici car ce n’est peut-être pas l’endroit adéquat

  2. Liloum33 dit :

    Non, en effet, JM vous ne pouvez pas poster votre poème sur ce blog privé. Mais essayez sur « Groupe de Cogito ». C’est un groupe fermé sur Facebook dont je fais partie. Faites vous accepter et le tour est joué !
    Bonne chance à vous JM.
    LILOUM33

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...