« L’amour est un besoin, le sexe juste une envie »(Goethe)

Une femme veut beaucoup de sexe avec l’homme qu’elle aime. Un homme veut beaucoup de sexe. Aussi le sexe est le prix que les femmes paient pour se marier. Le mariage est le prix que les hommes paient pour avoir du sexe. En conséquence, l’amour et le sexe sont deux choses qui plantent les gens. Selon Henri Pichette : « L’homme, c’est l’ange+le sexe ».

Récemment, j’ai rencontré un jeune homme un peu moins âgé que moi. Il avait tout pour me plaire et entre nous ça a été tout de suite l’osmose. Mais, voyez-vous, après notre premier rendez-vous, très romantique, il m’a lourdement fait des avances. Son excuses : « Je suis comme ça, je suis un loup ». Quelle déception ! En somme, les hommes, tel que Woody Allen, pensent que  » le sexe apaise les tensions. L’amour les provoque ». Lorsque je lui ai dit que je n’étais pas « une fille facile »… il a été échaudé.

Ce que je désire avant toute chose est de trouver l’amour sincère et durable. Le sexe n’étant qu’une facette de notre relation, aussi importante soit-elle. Mon soupirant s’est soudain transformé en homo sapiens ! Le sexe n’est pas l’amour, ce n’est qu’un territoire que l’amour s’approprie. Comment voulez-vous que l’on ne pense pas séance tenante que le « mâle » soit un membre du sexe inférieur, ou négligeable; que le « mâle » de la race humaine soit avant tout considéré (par la « femelle ») comme un reproducteur ou un vendeur de rêves ? Il faut toujours que leur sexe fasse une ombre sur leur ventre ! Pour moi, le sexe ne relève pas du badinage ou de la frivolité, mais c’est ce qu’il y a de profond entre l’homme et la femme. Et c’est bien plus compliqué que d’acheter un hamburger ! Selon Philip Chesterfield : « le plaisir est de courte durée, la position ridicule et la dépense absurde ». Sans amour, le sexe n’est que la satisfaction d’un besoin naturel primaire, comme uriner ou déféquer.

A cause de cela, le sexe, nous a séparé plus que deux planètes. Il m’a avoué qu’il ne pouvait répondre à mes attentes; et moi, de même. Le sexe est bien le plus illogique des besoins. Il doit constituer le baromètre des sentiments, et non être une des formes primaires du pouvoir. Il faut croire que les hommes ne pensent qu’à leur bas-ventre. Certains (comme mon prétendant) le disent. Mais ils sont rares. Pour certain, la sexualité est une drogue. Les hommes ont leurs périodes de shoot et d’abstinence. De fait, il y a des histoires de sexe et des histoires d’amour, il suffit de construire une grande barrière entre les deux. Ce discours ne veut pas dire que le membre viril ne me laisse pas indifférente, mais le sexe masculin est ce qu’il y a de plus léger au monde, puisqu’une simple pensée le soulève !

Le sexe représentant une force trop immense, nous devons en faire bon marché ou mauvais usage. Les relations entre deux personnes ne peuvent être que de réciprocité. Si la virilité de notre compagnon devient une obsession, cela devient mauvais. Selon Michel Houellebecq : « dans nos sociétés, le sexe représente bel et bien un second système de différenciation, tout à fait indépendant de l’argent ». Le sexe est une chose trop importante pour s’abandonner dans les bras du premier venu. Attention : je ne suis pas frigide, loin de là. Mon sexe n’est point aphone ! Je pense seulement que le sexe n’est pas de l’amour. L’amour et le sexe sont enfants l’un de l’autre. Qu’est-ce que l’amour sans le sexe ? Une vénération de statues, de madones. Qu’est-ce que le sexe sans amour ? Une bataille d’organes génitaux et c’est tout.

« Pourquoi le sexe occupe-t-il tant leur esprit ? Parce qu’il est l’échappatoire suprême. C’est la voie ultime vers l’oublie de soi absolu » (Jiddu Krishnamurti).

Salutare Flo !

2 Réponses à “« L’amour est un besoin, le sexe juste une envie »(Goethe)”

  1. DENNILAULER Françoise dit :

    J’ adore !

Répondre à Liloum33

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...