La nature humaine bouscule toujours la bonne volonté et les meilleures résolutions (spécial année 2020)

Il y a très loin de la velléité à la volonté, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des moyens, du choix des moyens à la réalisation. « Oui, chéri, voici enfin la silhouette de l’abolition de la cigarette : maman a décidé d’arrêter de fumer. Tu ne te feras plus de souci pour elle. Maman ne tombera pas malade ». Timéo avait des exigences et une influence certaine sur sa maman. Il est vrai que la famille avait subi des pertes douloureuses et ces disparitions ont marqué redoutablement le petit garçon. Sa hantise : le spectre du cancer des poumons. A chaque fois que maman allumait une cigarette, c’était infailliblement hors de la vue de Timéo. Aurélie avait pleinement conscience de l’inquiétude qu’elle éveillerait en lui si elle attisait la flamme sous ses yeux tourmentés et coquebins. La résolution allait de source, elle s’imposait. Non seulement par amour pour son fils, mais aussi parce que cette dernière avait passé récemment des examens pulmonaires dus à des épisodes de crachats hémoptoïques. Savez-vous le traumatisme que cela peut engendrer de sentir soudainement dans sa bouche un goût de sang ? Le saisissement d’en cracher pour la première fois, puis une seconde, puis une troisième, et ainsi de suite pendant des mois ? Dans ce cas, vous encaissez le choc et faites l’autruche. Mais lorsque votre regard se porte sur vos enfants adorés, vous finissez par vous rendre à l’évidence : il faut passer des examens. Résultats : « formation micro-nodulaire lobaire inférieure » ! L’angoisse !

Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées. La nouvelle année tombe à pic : Aurélie ne veut pas jouer à la roulette russe et se résout à délaisser ses mauvaises habitudes et adopte dispositifs transdermiques et inhaleurs, soit un sevrage nicotinique en bonne et due forme. Dans ce cas précisément : faites connaître vos décisions, jamais vos raisons. Il arrive que les grandes initiatives ne se prennent pas, mais se forment d’elle-mêmes. Timéo est fier de maman, et rasséréné. Elle, a l’esprit plus tranquille, nonobstant des examens plus approfondis à subir dans les prochains mois. Il faut bien que ces crachats colorés cessent et que le nodule n’évolue pas. « Reconsidérer » : chercher une justification pour une décision déjà prise. Vive la nouvelle année, vive la vie sans tabac. Avec son fils, Aurélie a décidé de remplir une tirelire : dans celle-ci ira l’argent de chacun des paquets de cigarettes non-achetés. Avec la cagnotte, ils partiront en vacances, elle et ses deux précieux enfants.

Et vous, quelles sont vos résolutions pour l’année 2020 ? Allez, soyez audacieux et déterminés, confiants et impétueux, relevez tous les défis. Certes, comme le dit si bien Alexandre Dumas fils : « Les résolutions sont comme les anguilles; on les prend aisément. le diable est de les tenir ». Nous vivons forcément avec beaucoup de mauvaises actions sur la conscience et quelques bonnes dans le coeur. Mais savez-vous qu’hésiter est déjà prendre une décision ? Gardez toujours à l’esprit que votre propre décision de réussir est plus importante que n’importe quoi d’autre. Si l’on ne bâtit rien sur des regrets, par contre on bâtit sur des résolutions. Et ne soyons pas aussi pessimiste qu’Oscar Wilde qui pense que :  » La fatalité veuille que l’on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard ». Non, il est toujours temps…

Soyons forts, car les résolutions des esprits faibles ne sont que des velléités bientôt réprimées par des repentirs. Et c’est  Henri-Frédéric Amiel qui encense le mieux ce texte lorsqu’il confie : « Je vois avec terreur le grande roue de la fatalité arriver sur moi pour m’écraser. Mauvaise santé, incapacité à travailler, sentiment du provisoire indéfini, vide agrandi, pas une seule perspective souriante : quel avenir ! Et que faudrait-il pour échapper non pas à ta destinée, mais à ce sentiment étouffant d’être traîné à ce que tu détestes ? Peut-être une résolution, brusque et considérable, en d’autres termes une révolution dans ta vie ».

Ne craigniez pas l’inconnu, mais ouvrez lui les bras. Enrichissez-vous, thésaurisez, améliorez-vous et embrassez la vie. Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année. Qu’elle vous apporte tout ce à quoi vous aspirez.

Laisser un commentaire

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...