L’homme qui avait peur d’aimer !

« La genèse d’un amour repose bien souvent sur un regard, une voix, une main que l’on effleure, un parfum qui enivre, un charisme qui impressionne, une surprenante luminosité qui éclaire soudain l’ombre de nos peurs, de nos incertitudes. Rythmé par le concert tumultueux des coeurs, une étrange complicité s’exerce peu à peu, se nourrissant de leurs différences comme de leur singularité, et dans ce temps où l’on s’apprend, terreau d’une communication, s’ébruite doucement la résonance des âmes »(Christophe Comte). L’amour, c’est très compliqué. C’est à la fois la plus extraordinaire et la pire chose qui puisse arriver. Il l’a découvert il y a peu. L’amour ça peut faire très mal. Mais il ne devrait pas pour autant avoir peur de tomber, et surtout pas de tomber amoureux, car l’amour, c’est aussi très beau, ça vous éblouit et ça vous fait mal aux yeux. C’est pour cela que souvent l’on pleure après. Il avait peur d’aimer simplement parce qu’il avait peur de perdre… Perdre quoi ? Sait-il vraiment ce que signifie « aimer quelqu’un » ? Sait-il ce que signifie aimer un arbre, un oiseau ou un animal de compagnie de sorte qu’il s’en occupe, qu’il le nourrisse, qu’il le chérisse, bien qu’il ne lui donne rien en échange, qu’il ne lui offre pas son ombre, qu’il ne le suive pas, qu’il ne dépende pas de lui ? Lui n’aime pas de cette manière, il ignore tout de cette forme d’amour, car son amour est toujours assailli d’angoisse, de jalousie, de peur, ce qui sous-entend qu’il dépend intérieurement d’autrui, qu’il veut être aimé, qu’il ne se contente pas d’aimer tout simplement : il demande quelque chose en retour et cette attente même le rend dépendant. De fait, la question qui s’impose est la suivante : il a toujours peur de perdre des gens qu’il aime, mais il faut qu’il se demande : y a-t-il donc quelqu’un qui a peur de me perdre ? Un conseil : n’ayez pas peur d’aimer, aimez de tout votre coeur, mais n’attendez pas tout de l’autre, il n’est que ce qu’il est. Si vous voulez qu’il soit tout, il ne sera plus rien ! Ne dit-on pas que refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir ? Certes l’amour est la douceur d’une torture qui envahit le coeur à le faire palpiter autant que la peur… Sivi, le poète disait : « Dans les adieux, je n’aime pas tarder, par peur que le coeur ne cède et pleure ». Or il ne sait s’il doit aimer et dire adieux. Il tarde. Elle, saigne. Pourquoi avoir peur de ce que nous réserve l’inconnu ? Montrer nos fragilités nous rend plus fort. N’aie plus peur d’aimer, apprends à vivre. La peur enveloppe nos corps dans les vêtements, l’amour nous permet de rester nus. La peur s’accroche et se cramponne à tout ce que nous avons. La peur retient, l’amour chérit. La peur empoigne, l’amour lâche prise. La peur laisse de la rancœur, l’amour soulage. La peur attaque, l’amour répare. Lui, a peur de l’échec, donc se frêne, et tue l’amour dans l’œuf. Mais il faut avoir peur de perdre les choses pour les aimer passionnément. Aimer c’est se libérer de la peur. N’y a-t-il pas plus grand ressourcement personnel que de dire aux gens que l’on aime : « je t’aime » ? Oui, aimer, ce n’est pas emprunter des routes toutes tracées et balisées. C’est avancer en funambule au-dessus de précipices et savoir qu’il y a quelqu’un au bout qui dit d’une voix douce et calme : « avance, continue d’avancer, n’aie pas peur, tu vas y arriver, je suis là ». Selon Frédéric Beigbeder : « Dans l’amour il y a 90% de curiosité contre seulement 10% de peur de mourir abandonné comme une vieille merde ».  Tu vois, elle aussi peut être comme ça : « grasse » dans ses propos. A-t-elle peur d’aimer ? Non. Attendra-t-elle éternellement ? Non plus.

2 Réponses à “L’homme qui avait peur d’aimer !”

  1. Chopard 204445-1006 dit :

    Thank you so much! +++++++++++++++++++++++++++++

    http://mosquitoadventures.com/wp-includes/?24.html

Répondre à Liloum33

Territoiredelettres4c |
Territoiredelettres4a |
Francais34 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jonasdjeser
| Avipalmus
| Anticipation et rétrofuturi...